La rhétorique comme exercice citoyen

Cette performance pédagogique et artistique met en lumière un volet scientifique trop peu souvent présenté comme tel: la rhétorique et la science du langage.

Les participants font connaissance en apprenant les techniques du récit (story telling) à travers le partage d’anecdotes. Ils s’exercent ensuite au plus grand défi de la rhétorique : l’éloge paradoxale. Il s’agit de rendre beau et désirable ce qui est généralement considéré comme laid et honteux.

En pratiquant cette exercice, ils développent un regard technique sur la façon dont les médias font et défont les réputations, avec un regard d’attention sur le quartier de Molenbeek et sa représentation médiatique.

La performance est le produit d’une résidence artistico-scientifique expérimentale entre le GRAL (Groupe de Recherche en Rhétorique et en Argumentation Linguistique de l’ULB) et David Scarpuzza, acteur et metteur en scène bruxellois.

L’objectif de cet atelier est d’affiner ses compétences démocratiques en offrant à chacun une boite à outils pour la prise de parole en public mais aussi de développer un regard plus critique sur les grandes questions de société. Les défis de l’atelier permettent en outre aux participants de gagner en confiance dans l’expression de leurs points de vue.

Argumenter en démocratie – La rhétorique comme exercice citoyen est une coproduction Ohme et Brass’Art Digitaal Café – brasserie artistique et numérique sur Molenbeek, réalisée grâce au soutien de l’action Science Mundi d’ Innoviris – Institut Bruxellois pour la Recherche et l’Innovation.