News

événement

CurieuCity Festival

CurieuCity est un nouveau festival artistique et scientifique qui se tient à Bruxelles pour la première fois en 2024. Il propose des activités scientifiques, artistiques et éducatives, en partie dans des espaces publics et en collaboration avec des initiatives locales.

CurieuCity cultive la curiosité et l’émerveillement pour tout ce qui nous entoure individuellement et collectivement. Il s’agit d’un festival qui vise à combiner la rigueur scientifique des universités avec l’impact expérientiel de l’art, de l’éducation STEAM (science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques) et de l’action socioculturelle. 

Plus qu’un simple festival, CurieuCity anime quatre quartiers tout au long de l’année et vise à développer un intérêt durable et participatif pour les sciences en co-créant des projets avec les habitants et les écoles du quartier.

Co-organisé par deux universités bruxelloises, l’Université libre de Bruxelles et la Vrije Universiteit Brussel, CurieuCity explore l’intersection de la créativité et de la curiosité.

En tant que co-programmateur artistique, nous présentons le travail d’artistes dont les pratiques croisent les thèmes de chaque édition du festival.

3 – 5 mai 2024

Molenwest & Parc Ouest, Molenbeek

27 – 29 septembre 2024

Marais de Wiels & Saint Antoine, Saint-Gilles & Forest

>> bientôt en ligne !

11 – 13 octobre 2024

Zone Canal, Molenbeek

>> bientôt en ligne !

29 – 30 novembre et 1er décembre 2024

Marolles

>> bientôt en ligne !

Curieucity est dirigé par l’Université libre de Bruxelles et la Vrije Universiteit Brussel, et coordonné par Inforsciences et Wetenschap Brussel.

CurieuCity est financé par la Région de Bruxelles-Capitale – Innoviris.

Les projets éducatifs dans les écoles sont cofinancés par la Vlaamse Gemeenschapscommissie.

projet

Résidence Methods | Artiste sélectionnée

Dans le cadre du programme de résidence Methods, le jury a sélectionné la propositions de Héloïse Colrat.

La résidence d’artiste Methods est un projet mené par Ohme en partenariat avec le department 4MAT de l’École Polytechnique de Bruxelles et le Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine CReA-Patrimoine de l’Université libre de Bruxelles.

Héloïse Colrat (1992, Lyon) est une artiste française basée à Bruxelles.

Elle est également la souffleuse de verre scientifique en charge au département de chimie à l’Université de Liège .

En 2023, elle obtient un CAP de souffleur de verre scientifique au lycée Dorian à Paris et en 2017 un master à la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg dans le cadre de l’atelier verre.

Le projet d’Héloïse se penche sur les techniques, les matériaux et les contextes culturels de la verrerie médiévale. La collaboration avec Alicia Van Ham-Meert permettra de plonger dans le monde complexe du verre médiéval, en se concentrant plus particulièrement sur le domaine intrigant des verres trompeurs, qui occupaient une place importante dans les réunions sociales des classes aisées au cours des 16e et 17e siècles.

Le projet d’Héloïse va au-delà de la simple curiosité ; elle cherche à s’immerger dans les nuances historiques et techniques de ces verres, cherchant à comprendre non seulement leurs formes, mais aussi les contextes sociétaux dans lesquels ils ont prospéré. Au cœur de son enquête se trouve le désir de recréer l’un des plus anciens verres à astuce : la corne à boire. Issue de cornes d’animaux, la version en verre de ce récipient emblématique cache une myriade de subterfuges fascinants, invitant Héloïse à percer ses secrets par l’expérimentation.

Elle expérimentera des mélanges vitrifiables en utilisant des matériaux naturels, faisant ainsi écho à des pratiques et techniques historiques. En associant ses efforts artistiques à une enquête scientifique, à une recherche historique et à une exploration esthétique, elle cherche à découvrir non seulement les subtilités techniques, mais aussi la signification culturelle de ces pratiques anciennes.

L’approche méthodologique d’Héloïse est multiple et englobe des techniques telles que le soufflage avec un chalumeau – une pratique ancienne qui précède la sarbacane, répandue au Moyen-Âge. Cette technique offre une occasion unique de travailler avec des mélanges de matières premières, en utilisant des plantes ramassées et calcinées pour créer des décorations émaillées complexes qui rappellent la production de verre du 13e siècle au Moyen-Orient.

Partnaires du projet

Ce programme de résidence est organisé grâce au soutien d’Innoviris et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

opportunité

Offre d’emploi | Responsable communication

Nous recherchons un·e collègue bilingue (français/néerlandais) qui aura pour mission de développer et mettre en place une stratégie de communication en lien avec l’équipe afin de visibiliser les activités de Ohme et toucher de nouveaux publics.

Missions

Développer une stratégie de communication en accord avec les activités de Ohme et la mettre en place à travers les différents supports de communication en ligne et hors ligne;
• Analyser les performances des actions menées en communication et adapter la stratégie selon les conclusions obtenues;
• Créer des contenus rédactionnels et visuels en anglais, français et néerlandais à destination des supports de communication et de médiation;
• Gérer et alimenter les canaux existants (site internet, newsletter, META, LinkedIn);
• Réaliser des supports graphiques destinés à la communication et aux activités de médiation tout en veillant au respect de la charte graphique.

Des missions additionnelles viendront se greffer aux précédentes et pourront évoluer en fonction des besoins de l’organisation. Voici une liste non exhaustive:

• Gérer les relations avec les prestataires externes (dans le cadre des missions de communication);
• Aider à la rédaction du rapport d’activité annuel;
• Relire les demandes de subventions à destination de bailleurs néerlandophones;
• Développer et entretenir les relations avec les médias.

Profil

Nous recherchons une personne qui:
• Dispose d’excellentes capacités rédactionnelles et relationnelles ;
• Maîtrise parfaitement le néerlandais, est à l’aise en français (l’anglais est un atout) à l’oral et à l’écrit;
• Maîtrise les réseaux sociaux, connait les dernières tendances et bonnes pratiques;
• Est capable d’utiliser Adobe Indesign et Photoshop, Mailchimp, WordPress ainsi que les outils de bureautique (suite office, suite Google);
• Est créative, communicative, rigoureuse, capable de travailler sur plusieurs projets de front au sein d’une équipe pluridisciplinaire;
• A une bonne connaissance du paysage culturel en Belgique.

Ohme est une jeune structure à Bruxelles. Nous recherchons un·e collègue dynamique et enthousiaste à l’idée de travailler dans un esprit entrepreneurial.

Diplômes et Expériences

Nous pensons que l’expérience, les compétences et la motivation sont plus importantes qu’un diplôme. 

Pour cette raison, nous cherchons une personne qui a une expérience de minimum 5 ans en communication digitale et développement des publics idéalement dans le secteur de la culture et des arts.

Conditions

Type de contrat

Nous proposons un CDD de 16 mois – du 19 août 2024 au 31 décembre 2025 – à mi-temps, avec possibilité de reconduction, et avec une rémunération alignée sur les barèmes, complétée par des avantages extra-légaux. 

Cette candidature peut potentiellement déboucher sur une augmentation du temps de travail en fonction des besoins de l’association.

La définition du salaire brut ne tiendra compte que des expériences directement liées à la fonction.

Nous sommes également ouverts à la collaboration avec des professionnels indépendants.

 

Date d’entrée en fonction

Lundi 19 août 2024

Modalités de recrutement

Intéressé(e) par ce poste ? Envoyez votre candidature avant le 19/05/2024, 23h59, en incluant les éléments listés ci-dessous dans un seul PDF à envoyer à l’adresse gwen@ohme.be, avec pour sujet “Candidature responsable communication”.

• Votre CV à jour
• Une lettre de motivation détaillant vos expériences précédentes, vos compétences et les raisons pour lesquelles vous pensez être la bonne personne pour ce poste
• Votre portfolio ou tout contenu permettant de mettre en lumière vos qualifications ou expériences (Exemples de contenus graphiques, de campagnes de communication etc).

 

Date limite de la candidature : 19/05/2024
Les entretiens se dérouleront durant tout le mois de juin 2024.

événement

Tales of Entropy spring tour

Tales of Entropy, dans sa version finale avec le musicien électronique Roméo Poirier, est présenté dans une série de lieux et de festivals en Belgique et en Europe. 

Avec notre microscope sur scène, nous explorons le monde microscopique, transformant des patterns changeants de matériaux organiques en un voyage visuel et sonore. Cette performance combine la microscopie à lumière polarisée, l’analyse d’images et la musique générative pour explorer divers contrastes et textures, à travers une exploration sensible.

Retrouvez Tales of Entropy à Louvain, Bruxelles, La Haye, Barcelone ou Sankt Vith !

16,17,18 Mars 2024 | Leuven (BE)

Art & Science Parcours at Stuk
Dans le cadre de FTi and& 2024 Festival

21 Mars 2024 | Brussels (BE)

PILAR House for Art & Science
! show + artist talk !

06 Avril 2024 | Den Haag (NL)

Rewire Festival

09 Avril 2024 | Barcelona (ES)

Mutek Opening night w/ Autechre

13 Avril 2024 | Sankt Vith (BE)

Meakusma & ArsVitha at Corso Cinema

Tales of Entropy est produit par Ohme avec le soutien de :
Région de Bruxelles-Capitale – Innoviris  et Fédération Wallonie-Bruxelles 

projet

Machines for Good | webinaire international

Rejoignez-nous pour le grand final de « Machines for Good » – un projet à l’intersection de l’IA, des arts et de l’engagement social.

Quoi : L’événement en ligne qui dévoile les conclusions d’une année d’activités à travers l’Europe, où les participants ont été invités à explorer la fusion de la technologie de l’IA et de la créativité pour aborder des questions telles que la durabilité, la démocratie, le changement climatique et la communauté.

Pourquoi : Découvrez le pouvoir de transformation potentiel de l’IA, non seulement en tant qu’outil, mais aussi en tant que moteur de la participation citoyenne. Découvrez les idées, les solutions et les talents artistiques qui ont émergé de ces ateliers et qui ont suscité un effet d’entraînement pour un changement positif.

Qui : Engagez-vous avec des décideurs politiques, des parties prenantes et des leaders d’opinion qui se plongeront dans les lignes directrices et les recommandations politiques façonnées par les nouvelles perspectives de nos participants. Il s’agit d’une conversation qui transcende les disciplines, favorisant le dialogue sur le rôle de l’IA dans l’élaboration de notre avenir commun.

13:00 – 13:15 INTRODUCTION

13:15 – 13:30 KEYNOTE : Pr. Hugues Bersini, Directeur d’Iridia, Laboratoire de recherche en intelligence artificielle de l’Université Libre de Bruxelles

13:30 – 14:10 MACHINES FOR GOOD: QU’AVONS-NOUS APPRIS ? conclusions par organisations

L’IA au service du développement durable ➤ Sineglossa (IT)

L’IA pour les communautés ➤ Baltan Laboratories (NL)

L’IA pour le climat ➤ Ohme (BE)

L’IA pour la démocratie ➤ Fundación Zaragoza Ciudad del Conocimiento – FZC (ES)

14:10 – 14:30 CONCLUSIONS GENERALES

14:30 – 15:00 INTERACTION AVEC LES PARTICIPANTS + Q&A 

 

 

Cet événement fait partie du projet européen CERVMachines For Good, en partneariat avec Baltan Laboratories (NL), Ohme (BE), Fundación Zaragoza Ciudad del Conocimiento – FZC (ES), Sineglossa (IT), visant à sensibiliser au potentiel des outils d’intelligence artificielle pour encourager la participation démocratique, civique et sociale des citoyens et cultiver la riche diversité de la société européenne, fondée sur nos valeurs, notre histoire et notre mémoire communes.

Registration
projet

Appel à candidatures | Résidence Methods

Cet appel est maintenant clôturé.
L’artiste sélectionné·e sera annoncé·e le 25 avril 2024.

Chaque année, Ohme soutient cinq artistes dans le cadre de résidences artistiques et techniques. A travers cette initiative, en fonction des besoins spécifiques de chaque artiste, Ohme soutient activement la création de projets de recherche singuliers qui sont ensuite présentés au grand public. L’organisation offre notamment un solide soutien technique et scientifique aux métiers d’art, en travaillant en réseau avec des chercheur·euse·s, et en favorisant les échanges entre l’art, la science et la technologie.

En collaboration avec les services 4MAT et CReA-Patrimoine de l’ULB ainsi que ENSAV La Cambre, Ohme lance un appel destiné aux artistes/artisan·ne·s sur la fabrication du verre à l’époque médiévale. Ce projet s’ancre dans la recherche en archéologie et en science des matériaux d’Alicia Van Ham-Meert (ULB), et bénéficie du soutien de Clémentine Vaultier, assistante artistique au département céramique de La Cambre.

Partnaires du projet

Ce programme de résidence est organisé grâce au soutien d’Innoviris et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

projet

Recherche en Perspective 2024 Kickoff

Le lundi 5 février, Ohme et le département de communication visuelle et graphique de La Cambre ont donné le coup d’envoi de la sixième édition de Recherche en Perspective, au cours de laquelle des étudiants en master de La Cambre et des chercheurs de différents domaines scientifiques partagent, apprennent les uns des autres et échangent sur la meilleure façon de vulgariser, de représenter et de communiquer des recherches scientifiques très complexes, au profit d’un large public ainsi que des artistes et des scientifiques eux-mêmes.

Cette année, les participants exploreront cinq projets de recherche dans différents domaines : Philosophie des sciences, sciences des matériaux, neurosciences, synthèse et analyse d’images, sciences de l’information et de la communication, psychologie et sciences de l’éducation.

Quentin Hiernaux

Chercheur qualifié FNRS et professeur de philosophie des sciences au Centre de recherches en philosophie (PHI), Faculté de philosophie et sciences sociales, ULB

Claire Fourmentin

Post-doctorante à l’Université Libre de Bruxelles, équipe 4MAT (Engineering, Characterization, Synthesis, Recycling)

Recherche : Promouvoir la culture scientifique par la formation à l’épistémologie

Recherche : A la recherche d’organisation locale dans le désordre du verre

Julia Justino, Laura Bourgaux, Romane Boulanger

Chercheuses et doctorantes au Centre de Recherche en Cognition & Neurosciences (CRCN), Faculté de Psychologie, Sciences de l’éducation et de Logopédie, ULB

Adrien Foucart, Arthur Elskens

Post-doctorant au Laboratory of Image Synthesis and Analysis (LISA), École polytechnique de Bruxelles ULB

Recherche: Brain Safari

Marine Lagasse

Doctorante en Sciences de l’Information et de la Communication (UPHF – France) et Psychologie et Sciences de l’éducation (UMONS – Belgique)

Recherche: Connaître l’expérience personnelle d’un agent en
environnement complexe : Cas d’étude de la visite libre au musée

Recherche : Fusion d’images médicales « précliniques » multimodales

Find out more about Recherce en Perspective

événement

The Colour Shifts | Vendredis en nocturne

Chaque vendredi, l’exposition The Colour Shift est ouverte au public jusqu’à 22h avec visites guidées, workshops, live shows, des DJ sets et food trucks

vendredi 09.02

19:00 – 20:00 Visite guidée de l’exposition
20:30 – 21:00 Monochromes double bass live – Otto Lindholm & Yannick Jacquet
21:00 – 24:00 DJ sets 

vendredi 16.02

19:00 – 20:00 Visite guidée de l’exposition
20:00 – 20:30 Monochromes Harp Activation of the installation par Margareth Hermant (Echo Collective),
21:00 – 22:00 Gnawa live – Maâlem Dris Filali & Koyo de Bxl
22:00 – 03:00 Party night à LaVallée ! avec Giraffes & Penguins – Line up: Rafael Aragon, DiDi tropical djipsies, Rebelup Sebcat, Le grand Méchant Loop

vendredi 23.02 

19:00 – 19:30 Visite guidée de l’exposition
19:30 – 20:30 Otto Lindholm Live Concert
20:30 – 22:30 Roméo Poirier DJ set + Tales of Entropy – microscopie live et talk by Ohme Lab

vendredi  01.03 – finissage

19:00 – 20:00 Visite guidée de l’exposition 
20:00 – 22:00 DJ sets 

The colour shifts est une exposition conçue et produite par Ohme

Avec le soutien de :
Région de Bruxelles-Capitale – Innoviris | Fédération Wallonie-Bruxelles  | Loterie Nationale | COCOF

événement

Co-creating tomorrow: the human-robot alliance

Dans le cadre du Pilar ASAP Festival – The Posthuman Edition, nous avons le plaisir de présenter une conversation qui explore, du point de vue des artistes et des scientifiques, ce que pourrait être l’avenir de la collaboration entre les humains et les robots.

Cette conversation est présentée dans le cadre de la résidence d’artistes Sustainable Robotics, organisée par Ohme en collaboration avec BrIAS – Brussels Institute for Advanced Studies, et FARI Institute for AI for the common good.

Les artistes Dewi Brunet et Kris Verdonck, tous deux sélectionnés pour la résidence, présenteront leurs projets et leurs pratiques à la frontière entre l’art et la robotique, Franziska Kirstein et le professeur Barry Lennox, experts internationaux en robotique du programme BrIAS 2024.

Dewi Brunet est un artiste plieur qui s’intéresse à la relation sensible entre le monde vivant et les robots. Cette pratique s’inscrit dans le domaine de l’Oribotique, une fusion de la nature, de l’origami et de la robotique.

Kris Verdonck explore les impacts sociétaux et écologiques des avancées technologiques avec une approche multidisciplinaire qui mêle des éléments théâtraux et visuels pour créer des expressions artistiques uniques.

Franziska Kirstein travaille au sein d’équipes interdisciplinaires dans le domaine de l’interaction homme-robot depuis 2012. Son travail combine l’industrie de la robotique et la recherche universitaire dans le cadre de collaborations internationales, en se concentrant sur la durabilité en robotique.

Barry Lennox est membre de la Royal Academy of Engineering et professeur de contrôle appliqué et de déclassement en ingénierie nucléaire à l’Université de Manchester (Royaume-Uni). Il préside le réseau britannique de robotique et de systèmes autonomes.

La conversation se déroulera en anglais.

INFORMATIONS PRATIQUES

Mardi 5 mars

Portes : 18h30

Entrée libre

Pilar, House for Art & Science – Bd de la Plaine 2, 1050 Bruxelles

projet

Résidence Sustainable Robotics | Artistes sélectionnés

Dans le cadre du programme de résidence Sustainable Robotics, , le jury a sélectionné les propositions de Dewi Brunet et A Two Dogs Company – Kris Verdonck.

La résidence d’artiste Sustainable Robotics est un projet mené par Ohme en partenariat avec le Brussels Institute for Advanced Studies – BrIAS, et FARI – Institute of Artificial Intelligence for the Common Good, tous deux cofondés et codirigés par l’Université libre de Bruxelles (ULB) et la Vrije Universiteit Brussels (VUB).

A Two Dogs Company (ATDC) est le noyau créatif des projets innovants de Kris Verdonck dans le domaine des arts de la scène et des arts transdisciplinaires depuis 2010. Basée à Bruxelles, ATDC fonctionne comme une structure en réseau, collaborant avec des talents permanents et indépendants. L’exploration constante par Verdonck des impacts sociétaux et écologiques des avancées technologiques alimente les efforts d’ATDC. Son approche multidisciplinaire mêle des éléments théâtraux et visuels pour créer des expressions artistiques uniques présentées dans des théâtres, des musées et des espaces publics. 

ATDC, en collaboration avec l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (KBIN), propose le projet Garden of the Future. Ce projet vise à imaginer un jardin du futur façonné par la perte de biodiversité et l’intégration de robots autonomes. À travers une exposition au Musée des sciences naturelles, le projet vise à déployer des robots imitant les fonctions écologiques d’espèces animales disparues. Alimentés par des sources d’énergie renouvelables et dépourvus de batteries traditionnelles, ces robots démontreront une relation symbiotique avec leur environnement. L’expertise artistique de l’ATDC, associée aux connaissances scientifiques de KBIN, sera le moteur de cette exploration, favorisant le dialogue entre l’art, la technologie et l’écologie.

Cette résidence constitue une plateforme pour développer le projet Garden of the Future. Grâce à des collaborations techniques et scientifiques, le projet vise à affiner la conception et la fonctionnalité des robots tout en approfondissant les récits artistiques et écologiques. En s’appuyant sur l’expertise des arts, de la robotique et de la biologie, la résidence cherche à créer une expérience innovante et éducative qui sensibilise à la dynamique écologique et au rôle de la technologie dans la lutte contre le changement climatique.

Dewi Brunet est un artiste plieur. Autodidacte, il pratique cette discipline depuis plus de quinze ans. Pratique encore peu connue, il considère le pliage comme une technique, un moyen d’expression et un champ de recherche pluridisciplinaire. Aujourd’hui, ses projets artistiques se concentrent sur la relation sensible entre le monde vivant et les robots. La pratique de Dewi s’inscrit dans le domaine de l’Oribotique, une fusion de la nature, de l’origami et de la robotique dont Matthew Gardiner a été le pionnier.

Le projet de Dewi vise à brouiller davantage les frontières entre les organismes vivants et les machines par la création d’hybrides Oribotics innovants. S’appuyant sur des collaborations et des explorations antérieures, le projet vise à cultiver de nouveaux imaginaires en intégrant des techniques avancées de froissement et de plissage. En élargissant les réflexions pour englober diverses formes de vie, y compris les plantes, les champignons, les bactéries et les minéraux, l’artiste s’efforce de favoriser une perception sensible de l’appartenance au monde naturel tout en abordant les défis de la durabilité.

L’objectif global de la résidence est d’approfondir la recherche sur les hybrides organiques/technologiques et d’explorer de nouvelles possibilités esthétiques grâce à des techniques de pliage avancées. En affinant les projets existants, Dewi vise non seulement à optimiser les capacités techniques, mais aussi à réimaginer les espaces d’exposition pour améliorer l’engagement du spectateur. En outre, la résidence sert de plateforme pour étudier le potentiel des matériaux biosourcés pour répondre aux préoccupations écologiques tout en comblant le fossé entre l’art et la science.

Partnaires du projet

Ce programme de résidence est organisé grâce au soutien d’Innoviris et de la Fédération Wallonie-Bruxelles